SÉANCE INDIVIDUELLE DE SHIATSU

LE SHIATSU EN BREF

Le shiatsu, art du toucher à la croisée de sources traditionnelles et modernes.

Le « shiatsu » (shi : « doigt » ; atsu : « pression ») est un terme japonais qui date du début du XXe siècle. Il désigne une thérapie manuelle qui tire ses racines des formes anciennes de massage (appelées « anma » au Japon, « anmo » ou « tuina » en Chine) et de la médecine traditionnelle chinoise. Le shiatsu intègre également les découvertes anatomiques et physiologiques modernes et certaines techniques occidentales issues de la chiropraxie et de l’ostéopathie. À la croisée de techniques traditionnelles et modernes, cet art du toucher a été reconnu officiellement en 1955 par le ministère de la Santé japonais qui en donne la définition suivante : « Le shiatsu est une forme de manipulation qui utilise les pouces, les doigts et les paumes des mains, sans recours à aucun instrument mécanique ou autre, pour appliquer des pressions au niveau de l’épiderme, afin de corriger les dysfonctionnements internes, d’améliorer et de préserver la santé et de traiter des maladies spécifiques. »

Le shiatsu a, par ailleurs, été désigné par une résolution du Parlement européen comme une des huit approches alternatives nommée « médecine non conventionnelle digne d’intérêt ». Aujourd’hui, il existe différents styles (shiatsu Namikoshi, shiatsu Masunaga, Ohashiatsu, Koho shiatsu…), mais la dimension énergétique, à travers le concept du Ki*, demeure fondamentale dans toutes les pratiques de shiatsu.

* La médecine traditionnelle orientale énonce le principe d’existence d’une énergie vitale universelle appelée « Qi » (Chine) ou « Ki » (Japon et autres pays d’Asie). Selon ce principe, toute matière, animée ou non, est composée de cette énergie universelle, considérée comme l’élément constitutif de base et la source de toute vie. Pour les anciens Chinois, ce « souffle vital » comporte deux pôles de forces complémentaires, en constante interaction et en perpétuel mouvement : le yin et le yang. Quand le yin et le yang sont en équilibre, l’organisme est en bonne santé. La maladie témoigne de leur déséquilibre : un yang trop puissant provoque une activité organique excessive ; la prédominance du yin, une insuffisance fonctionnelle. Les pratiques de santé orientales, dont le shiatsu, ont toutes pour but d’harmoniser la libre circulation du Ki dans le corps, condition primordiale d’une bonne santé physique et mentale.

PARMI LES BIENFAITS DU SHIATSU

  • Détente générale (corps et mental)
  • Soulage les tensions musculaires et les raideurs articulaires
  • Renforce les capacités d’autorégulation et d’auto-guérison
  • Facilite le drainage des liquides organiques
  • Stimule la circulation sanguine
  • Régularise le fonctionnement des organes internes

Recevoir un shiatsu ne dispense en aucun cas d’un traitement médical conventionnel. Une séance de shiatsu est contre-indiquée dans les cas suivants : cancer, maladie inflammatoire aiguë, lésion organique, maladie contagieuse, ulcère, fièvre, plaie, luxation.

La séance de shiatsu est proposée à votre domicile ou sur votre lieu de travail.

La personne (le receveur) reçoit le shiatsu, habillée et allongée au sol sur un tapis de massage. Le praticien évolue autour du receveur pour traiter les différentes parties du corps en exerçant des pressions le long de lignes de circulation énergétique appelées « méridiens ».
Les pressions, exercées avec les paumes des mains et les pouces (mais aussi avec les coudes et les genoux),  sont adaptées aux besoins spécifiques du receveur et varient en intensité et en durée selon les perceptions du praticien. S’y ajoutent des étirements et des mobilisations articulaires. En fonction du bilan énergétique établi par le praticien, certaines zones sont traitées avec une attention particulière.

Un « shiatsu du dos », avec ou sans huile, est également proposé. Le traitement cible spécifiquement les zones du dos, des épaules, et de la nuque.

Un « shiatsu sur chaise » est destiné aux personnes dans l’incapacité de rester longtemps en position allongée.

Le praticien intervient en premier lieu dans le champ de la prévention et de l’accompagnement à la santé. Par le traitement shiatsu, son action vise à réduire le stress et les tensions, a stimuler et à renforcer le système d’autodéfense de l’organisme et à apporter une détente physique et mentale.

Tarif

60 € à domicile (déplacement uniquement Paris intra-muros).

Tarif dégressif (- 10 %) au-delà de deux séances.

Sur rendez-vous.

RÉSERVER